Sous le règne d'Henri III, la cour de France reste la première cour d'Europe. La vie au Louvre n'est qu'une succession de bals, de fêtes et de mascarades. Plusieurs fois par semaine, le roi danse en compagnie des dames galantes, de ses amis et des Grands, ducs, barons et de nombreux gentilshommes.

 


 

 

Le mariage du duc de Joyeuse, 1581 (Louvre)Le mariage de Joyeuse, 1581 (Versailles)

Le bal de noce du duc de Joyeuse (1581)

Le mariage du favori du roi, Anne de Joyeuse avec la soeur de la reine, Marguerite, est célébré le 18 septembre 1581, avec un faste qui n'a pas d'équivalent dans le XVIe siècle français.

Deux tableaux illustrent le bal qui a été donné à cette occasion. Le premier se trouve au Louvre, le second au musée de Versailles. Ils sont identiques, mis à part que les traits des personnages sont plus affinés dans le second.

 

Henri III, Catherine de Médicis et Louise de Lorraine, extrait du Bal des noces duc de Joyeuse

Sur cet extrait du tableau du Louvre, on aperçoit assis sous un dais, le roi Henri III, à côté de Catherine de Médicis, et de Louise de Lorraine, et derrière eux, le duc de Guise, le duc de Mayenne et un troisième personnage qui serait le duc d'Aumale.

Les deux mariés Anne de Joyeuse et Marguerite de Lorraine sont représentés au centre du tableau.

 

 

Source : Rmn (Paris, musée du Louvre)

Source : Rmn (Versailles, musée du château)

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Bal à la cour d'Henri IIII (Louvre)  Bal à la cour d'Henri III

Cette représentation de la cour d'Henri III n'est pas sans similitude avec les tableaux précédents. On y retrouve les mêmes figures de fantaisies (la dame assise représentée de dos), mais le roi est désormais représenté debout et les musiciens sont placés sur une estrade dans le fond.

Henri III, Christine de Lorraine et Catherine de Médicis, extrait du Bal à la cour d'Henri IIILe tableau était autrefois identifié sous le nom de bal du duc d'Alençon, mais ce dernier est absent du tableau. A cette date, le frère du roi est auprès de sa soupirante anglaise, la reine d'Angleterre. La soeur du roi, Marguerite de Valois est également absente du tableau ; elle se trouve alors à Nérac, à la cour de Navarre.

Le roi, représenté debout à gauche au premier plan, est revêtu du costume en vogue à l'époque : le col, la panse qui transforme le bas du pourpoint en pointe et le boulevart porté sur les hanches.

Pour la datation de la scène, on peut remarquer que le duc de Mayenne, situé derrière le roi, porte le collier de l'ordre du Saint Esprit. Le tableau est donc postérieur à 1582, date d'entrée de Mayenne dans l'ordre.

Le roi, est accompagné du duc de Mayenne, de Christine de Lorraine, sa nièce, de Catherine de Médicis, sa mère et sur le côté, du duc de Guise.

Source : Rmn (Paris, musée du Louvre)


La représentation picturale des bals de la cour est une scène de genre qui se développe sous le règne d'Henri III. Mais contrairement au Bal du duc de Joyeuse et au Bal à la cour des Valois, les personnages représentés dans les autres tableaux existant, sont anonymes.

 

Bal à la cour des Valois (Rennes, musée des Beaux-arts)

 

 

Bal à la cour des Valois (Blois)Source : Rmn (Rennes, musée des Beaux-arts)

Source : Bridgeman art library (Blois, musée des Beaux-arts)