Claude de France, musée des OfficesPortrait en pied de Claude de France conservé aux Offices de Florence

Ce portrait magnifique, grandeur nature, représente la duchesse Claude dans un costume de cour particulièrement clinquant. Compte tenu de la rareté des portraits en pied dans l'art français du XVIe siècle, il constitue une véritable perle pour l'iconographie des derniers Valois.

Claude porte un costume qui peut être daté de la seconde moitié des années 1570. Peut-être est-ce un portrait commandé par Catherine de Médicis, au lendemain de la mort de sa fille survenue le 21 février 1575.

Il en existe d'ailleurs une réplique dans le livre d'heures de la reine (miniature ci-dessous).

Il faut s'imaginer que la reine Catherine possédait dans sa superbe galerie de son hôtel parisien aujourd'hui détruit, tous les portraits de ses enfants dans un style aussi semblable.

L'historienne de l'art Alexandra Zvereva propose de dater les portraits de cette galerie, entre 1576 et 1578. Peut-être faut-il chercher là, la genèse de ce très beau portrait de Claude de France. (biblio : Bulletin monumental, tome 166-1, 2008)

Le tableau a peut-etre été transporté à Florence quand Christine de Lorraine, la fille de Claude, est devenue grande-duchesse de Toscane. Catherine de Médicis lui avait légué, à sa mort, sa riche collection d'oeuvres d'art.

CClaude de France dans le livre d'heures de Catherine de Médicis, BnF'est un portrait très important pour l'iconographie de la duchesse Claude car c'est celui qui sera sans cesse recopié après sa mort.

Source : Polo museale fiorentino (Florence, musée des Offices)

Source : (Paris, BnF)