Marguerite de ValoisPortrait de Marguerite de Valois vers 1590-1605

J'ai trouvé ce joli dessin dans un livre d'histoire des années 80, assez complet en illustration. Comme il faut toujours se méfier des images provenant des ouvrages d'histoire, il vaut mieux le prendre avec prudence. La légende indiquait uniquement son appartenance au musée de Reims.

Qu'est-ce qui peut dans ce portrait nous confirmer qu'il s'agisse bien de Marguerite ? Le physique bien sûr ! On retrouve son nez long et étroit, sa petite bouche, les deux bajoues et les yeux si caractéristiques de Marguerite avec des paupières quasi absentes. Il n'y a pas de doute, c'est bien Marguerite, mais à 40 ans passé.

Pour ce qui est du costume, la dame représentée, est habillée d'une collerette des années 1580 et d'une coiffure des années 1585-1595. Quelle date peut-on donner à ce portrait ? Personnellement, je pencherais davantage pour 1605 qui voit le retour de Marguerite à la cour. Cela est confirmé par l'âge qu'elle paraît avoir ici (entre 40 et 50 ans). Alors pourquoi un costume aussi désuet ? Les contemporains de Henri IV nous apporte la réponse dans leurs récits. De retour à Paris, Marguerite n'adopta pas la mode de la cour de Marie de Médicis. Sous le regard moqueur des courtisans, elle continuait à s'habiller avec des robes et des coiffes du temps d'Henri III, époque de sa propre splendeur.

Ce dessin peut donc être une confirmation de ce qu'écrivait les mémorialistes au XVIIe siècle, à propos de la garde-robe démodée de Marguerite de Valois et surtout sa prise de poids, qui, au dire des méchants, la rendait monstrueuse à voir.

Source : Melchior-Bonnet, Les guerres de religion et les débuts du Grand Siècle (1547-1661), Larousse, 1987 (musée de Reims)