Le 26 août 1572 par VasariFresque de la sala regia au Vatican, peinte par Giorgo Vasari et représentant Charles IX devant son parlement brandissant l'épée de la victoire.

L'évènement majeur du règne de Charles IX est évidemment le massacre de la Saint Barthélemy qui s'était répandu contre la volonté royale dans plusieurs villes de France et durant plusieurs semaines. Il fallut bien expliquer pourquoi le gouvernement avait décidé d'exécuter les chefs huguenots et c'est pour cette raison que le roi se déplaça au parlement le 26 août 1572.

Pour l'Eglise romaine, cet évènement est considéré comme une victoire sur l'hérésie et le pape commanda la même année à Vasari une fresque qui en garderait la mémoire.

Sur l'une des fresques (ci-contre), on voit le roi accompagné à sa droite, du duc d'Anjou et du duc d'Alençon, ses frères (autre image).

Source : I.Cloulas, Catherine de Médicis : La passion du pouvoir, Paris, Tallendier, 1999, p.90 

 

Charles IX en dieu MarsAllegorie de Charles IX en dieu Mars

Il s'agit d'une plaque en émail réalisé en 1573, par Léonard Limousin. Le thème de Mars, dieu de la guerre, est un thème prisé par la monarchie depuis la troisième guerre de religion. Le roi entend donner une image de lui plus viril, marquant là sa détermination à combattre les rebelles ennemis, ici les Huguenots (Henri IV reprendra le même thème face à la Ligue).  

Les évènements de 1572 marque le début d'un renforcement du pouvoir royal. Décidé à ne plus se laisser dicter sa conduite par les partis, Charles IX s'investit désormais personnellement dans son gouvernement. Ce durcissement de la position royale débouchera sur le complot des "Malcontents".

Source : (Los Angeles, J. Paul Getty Museum)