Elisabeth d'Autriche (BnF)Dessin d'Elisabeth en veuve

Le 30 mai 1574, le roi Charles IX meurt d'une pleurésie. Après seulement trois années de mariage, Elisabeth devient veuve. Elle n'a que 19 ans.

Le portrait réalisé à l'occasion de cet évènement la représente en tenue de deuil noir.

Son père Maximilien espérait que le nouveau roi Henri III allait la prendre comme épouse. Il lui en fit directement la demande lorsque ce dernier traversa l'Autriche et passa par Vienne durant l'été 1574, mais le nouveau roi de France refusa l'offre.

Elisabeth, devenue reine douairière, demeura en France pendant un an et demi, puis retourna dans son pays natal, laissant sa fille à la cour de France.

Source : (Paris, BnF)

 

Elisabeth d 'AutricheElisabeth par Thomas de LeuLe dessin a été transposé en peinture, mais celle-ci est perdue. Il en reste une copie (représentée en noir et blanc ci-contre à droite) qui reprend le dessin en agrandissant le cadre et en omettant le voile de la reine.

Le dessin a également servi de modèle à une gravure de Thomas de Leu (ci-contre à gauche).

Source : Kleio.org ; (The Fitzwilliam museum)

 

Elisabeth (Cleveland art museum)Dessin du musée de Cleveland

Le dessin n'est pas identifié sur le site du musée, mais le visage est assez reconnaissable.

Le costume est plus étonnant. A l'observation des formes de la fraise, on peut dater le portrait après l'année 1578, soit bien après après le départ de la reine de la cour de France. Peut-être s'agit-il d'une réplique rhabillée à la mode du temps.

Source : (Cleveland, Museum of Art)

 

 

 

 

 

 

 

Elisabeth d'Autriche (Kunsthistorisches museum)Portrait du Kunsthistorisches museum

Elisabeth est représentée dans le courant des années 1580, chez elle, en Autriche. La reine de France ne s'est jamais remariée et a conservé son deuil toute sa vie.

Elle meurt à 37 ans à Vienne dans un couvent qu'elle avait fondé et dans lequel elle s'était retirée.

Source : (Vienne, Kunsthistorisches museum)

 

 

 

 

 

 

 

Article modifié le 12/04/2013