Henri d'Orléans, musée CondéHenri d'Orléans, musée CondéPortrait d'Henri d'Orléans réalisé par Jean Clouet vers 1524

Né en 1519, Henri est le deuxième fils du roi François Ier.

Le dessin est le résultat d'une demande faite par le roi d'avoir le portrait de ses cinq enfants. Il en existe une copie à la BnF.

Si le dessin a servi de modèle à la peinture, l'artiste a développé sur le tableau les détails du costume. Il a rajouté à l'enfant des bras et lui fait porter un petit chien. Le couvre-chef a également été modifié.

Source : Rmn et Rmn (Chantilly, musée Condé)

Henri d'Orléans à la cour du roi François, musée CondéLe petit duc d'Orléans apparaît sur une miniature peinte au début des années 1530, représentant une lecture faite par Antoine Macault à la cour du roi François.

Le roi se tient assis sous un dais et derrière une table sur lequel se tient un singe. Il est entouré de plusieurs courtisans parmi lesquels, on peut reconnaître le connétable de Montmorency. A gauche, sont représentés les trois fils du roi. Henri se tient au milieu, entre ses deux frères, le dauphin François et Charles.

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

 

Henri d'Orléans à l'âge de seize ans environ, musée du LouvrePortrait d'Henri d'Orléans en 1535

Il s'agit d'un d'un très beau portrait où le futur Henri II est encore représenté habillé selon l'ancienne mode avec la grande toque et les cheveux longs. Il a environ seize ans.

(Paris, musée du Louvre)


 

 

 

 

 

 

Henri d'Orléans, galerie EstensePortrait d'Henri d'Orléans par Corneille de Lyon 

Lors du séjour de la cour à Lyon en 1536, le peintre a eu l'occasion de portraiturer de nombreuses personnalités de la cour dont le prince Henri qu'il a peint, revêtu d'une armure.

Le duc d'Orléans a environ 17 ans. Il vient d'être marié à Catherine de Médicis. La même année, son frère le dauphin François meurt, faisant de lui, l'héritier légitime du trône.

L'identification du portrait a été plusieurs fois remise en cause et aujourd'hui le doute subsiste1. Représenterait-il le dauphin François ou le frère cadet Charles ?

Source : Wikimedia commons (Modène, galerie Estense)


Notes

1. Hervé Oursel et Julia Fritsch (dir.), Henri II et les arts : Actes du colloque international, École du Louvre et Musée national de la Renaissance-Écouen, 1997, La Documentation Française, 2003, p. 25. Anne Dubois de Groër a maintenu l'identification au prince Henri (Corneille La Haye, dit Corneille de Lyon, Arthéna, 1997, p. 133).