19 juin 09

Identification d'un double portrait : François II et le duc de Lorraine ?


François II et le duc de Lorraine ?J'aimerais poser la problématique concernant un tableau représentant deux jeunes princes portraiturés en pied.

Le tableau a été affublé de deux intitulés différents :

  • soit il s'agirait de deux enfants de François Ier : Henri d'Orléans (futur Henri II) et de son frère François (le dauphin).

  • soit il s'agirait de deux enfants d'Henri II : le dauphin François (futur François II) et de son frère cadet Charles-Maximilien (futur Charles IX).

J'émets de sérieux doutes quant à la première solution. Le costume que les enfants portent sur le tableau appartient davantage à l'époque Henri II qu'à celle de François Ier. On y voit des toques, des fraises et des hauts-de-chausses (les hauts-de-chausses ne se voient pas sous François Ier). Il est donc peu vraisemblable que le tableau représente les deux enfants de François Ier.

S'agit-il donc du futur François II et du futur Charles IX tels qu'ils étaient dans les années 1550 sous le règne de leur père, le roi Henri II ? Il semble ne pas y avoir d'inconvénient pour considérer que le personnage de gauche soit François II. Le prince possédait la même petite tête ronde. Par contre, si on considère l'âge des modèles, l'identification à François II et Charles IX ne tient pas. Les deux princes avaient 6 ans d'écart. Quand François II avait 12 ans, Charles IX n'en avait que 6. Or les deux princes représentés sur le tableau paraissent d'un âge quasi semblable.

De plus, si on considère que François II est le personnage de gauche, il n'est pas possible que l'autre soit Charles IX puisqu'à à cause de sa taille, il paraît légèrement plus âgé. Qui serait donc le personnage de droite ? Le tableau le représente avec une tête plutôt allongée et des yeux marqués.

Existe t-il un tel prince dans l'entourage du dauphin ?

Charles duc de LorraineOui. Il y a Charles III, duc de Lorraine. Le très beau portrait qu'en a fait de lui François Clouet est très semblable à celui du prince représenté sur le double portrait.

Avant d'être marié à Claude et de devenir le gendre de Catherine de Médicis, Charles de Lorraine est un prince de la cour de France élevé dans l'entourage du dauphin. Il est son compagnon de jeux. Né en 1543, il a un an de plus que lui (ce qui coincide avec la taille sur le tableau).

Il n'est pas donc impossible que ce soit lui qui soit représenté sur le tableau. Charles était un personnage important de la cour. Etant le prince souverain du duché de Lorraine, il vient dans la hiérarchie juste après les frères du dauphin. Il vivait à la cour depuis ses 9 ans. En 1552, Henri II avait mis son royaume sous tutelle et l'avait emmené avec lui. En 1559, il en fit son gendre (dans l'objet de garder la Lorraine dans le giron de la France).

Source : Topofart (Wilton House, Collection of the Earl of Pembroke)

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

Posté par Andelot à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 août 09

Modeste composition iconographique sur le roi Henri IV.

Posté par Andelot à 11:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 sept. 09

Les portraits des princes de France

Prince de FranceDans la famille royale, on peut distinguer deux types de princes : les aînés qui sont appelés à devenir roi et qui reçoivent à leur naissance le titre de dauphin et les cadets qui sont appelés à vivre dans l'ombre des premiers.

Des huit princes nés au XVIe siècle dans la famille des Valois, quatre sont devenus rois de France. La plupart pourtant n'étaient pas destinés à le devenir.

Les princes présentés dans cette catégorie sont ceux qui n'ont pas été rois mais qui auraient très bien pu l'être. Ils ont été généralement dotés d'un riche apanage et ont profité d'une influence considérable à la cour. Par les troubles qu'il a pu susciter, François duc d'Anjou est un personnage historique important qui a sa propre galerie iconographique. Il n'est donc pas présent dans cette catégorie.

Galerie des princes de France

Posté par Andelot à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 sept. 09

Où nous retrouvons la princesse de Conti


Louise de Lorraine, princesse de Conti (1588-1631)Portrait de Louise de Lorraine par Thomas de Leu d'après Quesnel

Il s'agit d'un très beau portrait de Louise de Lorraine. Mais quelle Louise de Lorraine ? Il en existe plusieurs. On peut comprendre qu'il soit tentant d'y voir la reine Louise de Lorraine-Vaudémont (voir la base de données de Versailles et celle du British museum) mais le costume de la jeune fille représentée ne permet pas cette identification.

La gravure représente une fleur en bouton de la cour d'Henri IV. Or, qui d'autre que Louise-Marguerite de Lorraine, future princesse de Conti, fille de la duchesse de Guise peut incarner la beauté avec un tel éclat à la cour du Vert-galant ?

La coiffure semble dater le portrait vers 1597-1599, mais la jeune princesse n'avait qu'une dizaine d'années à l'époque. Comme la gravure ne mentionne pas son titre de princesse de Conti, elle a certainement été réalisée avant le mariage de la princesse en 1605, voire pour cette occasion.

Décidemment, la pauvre princesse est confondue souvent avec une autre. On se souvient que dans un précédent article, j'avais évoqué la confusion qui avait été faite à propos de l'un de ses portraits qu'on avait autrefois identifié à la reine Marie Stuart.

Source : (Londres, British museum)

Posté par Andelot à 23:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

05 oct. 09

Après avoir consacré une première partie aux princesses de France de la seconde moitié du XVIe siècle, voici celles de la première moitié du siècle. Deux princesses en seront absentes : d'une part Claude de France parce que mariée à son cousin François, elle devient reine de France en 1515, d'autre part Louise de France, parce que cette première fille de François Ier et de Claude de France est morte à l'âge de trois ans.

La présence des ces princesses au sein de ce blog consacré aux derniers Valois m'a paru légitime. Certaines d'entre elles ont exercé une influence déterminante sur leurs contemporains et deux d'entre elles ont côtoyé l'époque des guerres de religion. Marguerite de France est morte en 1574 et Renée de France est morte à l'âge de 64 ans en 1575.

Galerie des princesses de France 2

Posté par Andelot à 00:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


04 déc. 09

Le dauphin François (1518-1536)

 


Le dauphin François est le premier fils de François Ier.  Fils adoré du roi et héritier du trône de France, il existe de nombreux portraits de lui malgré sa mort prématurée. Il meurt en 1536 à l'âge de 18 ans.

 

Le dauphin François, ChantillyLe dauphin François, Koninklijk museumPortrait du dauphin François représenté vers 5-6 ans environ par Jean Clouet

Source  : (Anvers, Koninklijk museum)

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

 

 

 

 

 Le dauphin François (collection d'Angleterre)Il existe dans les collections de la reine d'Angleterre un portrait plus âgé du dauphin. L'artiste a repris les traits du modèle précédent mais a changé le costume. A l'âge de 6-7 ans environ, comme la plupart des enfants de son âge, le dauphin abandonne la robe et le béguin pour s'habiller comme un garçon. 

Source : (Royaume-Uni, The Royal collection)

le dauphin et ses frères vers 1534Sur une miniature du musée Condé, le prince est représenté en compagnie de son père et de ses deux petits frères, mais ses traits ne sont pas individualisés.

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

 

Posté par Andelot à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Le dauphin François, ChantillyLe dauphin François, ChantillyPortrait du dauphin François à l'âge adulte

Source : Base Joconde (Chantilly, musée Condé)

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

 

 

 

 

 

 

Portrait du dauphin, recueil d'ArrasUn portrait présumé du dauphin (ci-contre) existe dans le "recueil d'Arras", un recueil dont l'intérêt est qu'il contient une grand nombre de copies de portraits disparus. C'est le cas de ce portrait de François probablement fait à partir d'un dessin de Clouet aujourd'hui perdu. Si l'identification est juste, on notera la ressemblance frappante du prince avec son frère cadet Henri. 

Source : A. Châtelet, J. Paviot, Visages d'antan : le recueil d'Arras, Lathuile, édition du Gui, 2007

Henri d'Orléans, ses frères et beau-frère dans le livre d'heures de Catherine de Médicis, BnfLe profil de Chantilly a été repris dans le livre d'heures de Catherine de Médicis. Le dauphin François est représenté au centre de la miniature.

François de France, ChantillyLe même profil a inspiré un portrait beaucoup plus tardif de la seconde moitié du XVIe siècle représentant le dauphin à cheval. Il est également à l'origine de l'image stéréotypée du prince dans la gravure au XVIIe siècle.

Source : (Paris, BnF)

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

 

Posté par Andelot à 11:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

Portraits du dauphin François d'après Corneille de Lyon vers 1536Le dauphine François, BostonLe dauphin François, Chantilly  blanvblanvblanvblanv

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il  devait exister plusieurs portraits du prince peints par Corneille de Lyon ou par son atelier. Dans son catalogue raisonné, Anne Dubois de Groër considère que le tableau du musée de Boston (en haut à droite) est celui qui présente le portrait le plus vraisemblable, celui de Chantilly ayant été fortement retouché1 (en haut à gauche). Quant à celui de Brooklyn (ci-dessous), elle considère qu'il n'est pas du peintre2.Le dauphin François, musée de BrooklynLe dauphin François, vendu chez Sothebysblanvblanv

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé) et Corbis (Boston, Isabella Stewart Gardner museum)

Source : (New York, The Brooklyn museum) et Sothebys (avril 2008)


 

Notes

1. Anne Dubois de Groër, Corneille La Haye, dit Corneille de Lyon, Arthéna, 1997, p. 136.

2. ibid, p. 237.

Posté par Andelot à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Charles de France (1522-1545)


Charles était le troisième fils du roi François Ier. C'est sur lui que le roi reporta son amour à la mort de son aîné François. Dans les années 1540, une rivalité importante devait opposer le prince Charles à son frère aîné Henri. Mais Charles mourut prématurément en 1545 à l'âge de 23 ans. Deux ans plus tard, Henri II montait sur le trône.

Charles de FranceCharles de France, ChantillyPortrait de Charles de France à l'âge de 1 ou 2 ans environ

Charles est le troisième fils de François Ier. Il meurt en 1545 à l'âge de 23 ans.

La peinture est la reproduction exacte du dessin réalisé par Clouet.

Source: Rmn (Chantilly, musée Condé)

Source : Rmn (Orléans, musée des Beaux-arts)

 

 

Charles de FranceCharles de France (Chantilly)Portrait de Charles par Jean Clouet

Source : Rmn (Chantilly, musée Condé)

Source : Base Joconde (Chantilly, musée Condé)

 

 

 

 

 

 

Charles par Corneille de Lyon, galerie des OfficesPortrait de Charles par Corneille de LyonCharles dans le livre d'heures de Catherine de Médicis

Le portrait de Corneille a été repris dans le livre d'heures de Catherine de Médicis. (concernant cette image, voir aussi la catégorie des erreurs).

Source : Corneille de Lyon (Florence, galerie des Offices)

Source : (Paris, Bnf)

Posté par Andelot à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Portrait d'un prince par Corneille de Lyon, musée BonnatPortrait d'un prince par Corneille de Lyon (Charles d'Orléans ?)

Il s'agit d'un portrait qui représente l'un des trois fils du roi François. Dans le catalogue raisonné de Corneille de Lyon, Anne Dubois de Groër l'identifie au dauphin François au lieu de l'identifier au prince Henri comme cela a été fait par le passé1. Mais la base Rmn ne l'identifie à aucun des deux fils aînés du roi. Elle l'identifie au plus jeune, le prince Charles (peut-être sur la base d'informations du musée Bonnat qui conserve le tableau).

 

 

Pour ma part, je ne peux que constater la ressemblance physique entre le portrait du musée Bonnat et celui du musée des Offices (voir plus haut). Charles II d'OrleansLa gravure d'une médaille du XVIe siècle  identifiée au prince Charles (Carolus Angol Dux) et reprenant le portrait du musée Bonnat nous pousse à favoriser cette hypothèse2.

Dans les années 1540, le prince Charles était appelé à jouer un rôle militaire et politique d'importance, ce qui devait le mettre en rivalité profonde avec son frère aîné le dauphin Henri.   

Source : Rmn (Bayonne, musée Bonnat)

Charles d'Orléans Charles d'Orléans Estampes représentant Charles d'Orléans

Source : (Amsterdam, Rijksmuseum)

Source : (Amsterdam, Rijksmuseum)

 

 

 

 

 

 


Notes

1. Anne Dubois de Groër, Corneille La Haye, dit Corneille de Lyon, Arthéna, 1997, p. 135. L'argument que nous donne l'auteur au sujet du tempérament inexpressif du visage nous semble peu sérieux. On y lit en effet que le portrait du tableau correspondrait davantage au caractère taciturne de François et d'Henri qu'à celui de l'enjoué Charles. C'est donner beaucoup trop d'importance à l'essence réflectrice de la peinture d'une part et aux images d'Epinal d'autre part. A ce propos, dans sa récente biographie d'Henri II, Didier Lefur nous invite à nous méfier de l'historiographie traditionnelle qui présente le futur Henri II comme un triste sir.

2. Anne Dubois de Groër en fait mention aussi à la même page.

Posté par Andelot à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :