Marguerite de Valois (musée de Fécamp)Marguerite de ValoisLes portraits de Marguerite se font plus rares dans les deux dernières décennies du XVIe siècle, et pour cause, la reine de Navarre entre brutalement dans une période d'oubli.

Après s'être dressée contre le roi son frère et le roi son mari, elle fut consignée au château d'Usson où elle demeura de 1586 à 1605, abandonnée de tous.

A l'observation de la coiffure, le portrait ci-contre daterait de la fin des années 1580 (c'est le type de coiffure que Gabrielle d'Estrées porte dans les années 1590). Serait-ce le dernier portrait de la reine avant son exclusion de la cour, ou bien est-ce plutôt celui qui annonce son retour ?

Source : Mutualart.com (vendu chez Sotheby's en 2010 à Londres) ; la plaque d'émail n'est pas identifiée sur le site commercial. C'est par rapprochement avec le dessin du musée des Arts et de l'Enfance de Fécamp qu'on peut l'identifier à Marguerite.

Source : Base Joconde (Fécamp, musée des Arts et de l'Enfance)